1 septembre 2019

Une nouvelle agence Crédit Libra à Amiens

Début juillet, une nouvelle agence Crédit Libra a ouvert ses portes à Amiens. À l’origine de ce projet, François Boileau, un jeune entrepreneur « maison » ayant fait toute sa carrière dans le groupe.

Quel est votre parcours professionnel ?

Après un master en management des banques et des institutions financières, j’ai obtenu le certificat de l’Autorité des Marchés Financiers, un sésame indispensable pour distribuer des produits financiers complexes. Puis, je suis rentré dans le groupe Central Finances et j’y ai fait toute ma carrière en tant que responsable de clientèle puis directeur d’agence. J’ai également géré la formation commerciale de tous les nouveaux entrants de fin 2016 jusqu’à 2018.

Pourquoi avez-vous décidé de devenir affilié Crédit Libra alors que vous aviez un avenir tout tracé en tant que salarié dans le groupe ?

Après un master en management des banques et des institutions financières, j’ai obtenu le certificat de l’Autorité des Marchés Financiers, un sésame indispensable pour distribuer des produits financiers complexes. Puis, je suis rentré dans le groupe Central Finances et j’y ai fait toute ma carrière en tant que responsable de clientèle puis directeur d’agence. J’ai également géré la formation commerciale de tous les nouveaux entrants de fin 2016 jusqu’à 2018.

Pourquoi avez-vous misé sur le modèle de la franchise pour créer votre entreprise ? Pourquoi Crédit Libra ?

Le marché du regroupement de crédits a atteint une certaine maturité et ferme aujourd’hui la porte aux indépendants. Être affilié Crédit Libra me permet d’être mieux formé, mieux accompagné et mieux rémunéré par les banques tout en bénéficiant en avant-première de leurs nouveaux produits. Des formations pour monter en compétences sont régulièrement proposées. En étant meilleur sur le terrain, les dossiers sont montés plus vite et ont plus de chances d’être acceptés. De plus, j’apprécie vraiment tout le travail réalisé au niveau de la tête de réseau, notamment en marketing. C’est quelque chose que je ne pourrais pas faire si j’étais seul. Enfin, je n’avais pas envie de quitter le groupe Premista qui est un poids lourd face aux banques et dans lequel j’ai un carnet d’adresses important.

Quels sont, à votre avis, les avantages du modèle Crédit Libra ?

Il y en a beaucoup ! Les plus importants à mon sens sont les suivants :

  • avoir accès à toutes les offres de nos partenaires bancaires en VIP ;
  • pouvoir s’appuyer sur le back-office technique ;
  • l’accompagnement commercial et marketing (outils, formations, etc.) ;
  • les rassemblements d’indépendants tout au long de l’année qui permettent de s’échanger des astuces et de progresser dans une ambiance très conviviale.

Quels sont vos objectifs de développement ?

Je vais continuer de développer la prescription bancaire et travailler avec les indicateurs de nom comme les spécialistes de la rénovation de l’habitat. En termes de volumes financés, mon objectif est d’atteindre les 2 millions dès la première année. Je prévois aussi de recruter un profil de développeur comme moi d’ici un an et demi, et par la suite deux responsables de clientèle et une assistante.